Parcours Sensoriel

Action Culturelle

Expérience physique (salle 1 journée)

 

©Jose-Miguel Carmona

Initiation aux sensations qu’éprouve  le danseur à la verticale à travers un parcours composés d’élé­ments de décor issus de pièces de la compa­gnie.

Les participants seront acteurs et spectateurs de l’exercice proposé.

Ces expériences se font en fermant les yeux. Ils pourront ressentir physiquement la vertica­lité et l’horizontalité, les sensations de chute, de glissa­des au ralenti.

 

©Jose-Miguel Carmona

Extraits d’écrits de participants

« Un chemin lent et tortueux où parfois on croise un autre segment de corde (de vie ?). On se retient de ne pas explorer les alentours et on essaie d’étendre le bras le plus loin possible vers l’inconnu. La fin ressemble à un piège lorsque l’on croit la spirale sans fin. Alors vient à l’esprit l’éternel recommencement. Une mort bien agréable dans un son qui me rap­pelle une plage sous le vent. Les aspérités de la planche sont curieusement plus des caresses que des agressions. La lumière finale est une vraie douleur entre autres parce qu’elle signifie la fin. Sur le coussin, l’on est si bien que l’on n’a pas envie d’en sortir.» Paul – 24 ans

« Plan incliné : comme sur un tapis roulant qui fait du surplace. C’est un de mes cauchemars rappelés avec douceur.» Mohamed – 13 ans

« Doux – piquant – rêve – super – confortable – etc…» Mathilde – 9 ans et demi

« J’ai eu l’impression de rétrécir.» Chloé – 6 ans

« Au jeu de la corde, on dirait que je suis allée au fin fond de la terre.» Diénéba – 10 ans