Diagonales Ascendantes

Création 2019

Duo – Élastiques et jeux de trajectoires (ext. jour 30min)

Première Mai 2019 – Festival Temps Danse #3 Paris 13ème

 

Les deux danseuses s’engagent dans un jeu de poursuite qui passe du mur au vide, de l’élastique à la corde. Dans cet espace tridimensionnel, les trajectoires bifurquent à tout instant grâce à l’usage des différents agrès. Un rebond vertical à l’élastique enchaine avec une grande courbe descendante, à la remontée d’une diagonale ascendante la danseuse attrape une corde qui l’emmène dans un vol latéral…
On suit le jeu énergique et surprenant des danseuses qui se croisent, se séparent puis se retrouvent dans un corps à corps.

«Le travail dans le vide se fera à l’aide d’un nouvel agrès qui allie des éléments souples et rigides. L’agrès est suspendu sur un élastique et éloigné de la façade pour permettre un jeu de rebond dans les 3 dimensions.
Une barre de trois mètres de long sur laquelle viennent se greffer quatre triangles de cordes, offre un volume habitable par la danse.
Comme un prolongement du corps cet agrès s’étire, se contracte, s’articule ou tournoie par le jeu des danseuses».
Fabrice Guillot