English

pro

ASCENSION

Conte aérien et musical

Ce conte ascensionnel circassien et musical est tissé à partir de l’écriture d’Erri De Luca « Sur la trace de Nives ».
Ce langage donnera à voir la force, la complicité, l’harmonie nécessaires entre deux alpinistes lors d’une course en montagne.
Une ossature nécessaire qui permet d’emprunter d’autres chemins, de créer des digressions.
Le passage des états de corps m’intéresse. Sur cette création, je voyage entre le corps athlétique confronté à une tâche difficile et le corps abandonné sans force, soutenu pour ne pas sombrer.
La scénographie est faite de cordes suspendues et d’un filet accroché et lesté qui sera escaladé par les interprètes.

Direction artistique : Denis Welkenhuyzen
Avec la complicité de Sébastien Ehlinger : comédien et musicien
de Stéphane Couturas et Jérémy Paon : danseurs alpinistes
et de Olivier Penel : régisseur

Photos

Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017 Répétitions Théâtre de Chatillon - février 2017

"Ce projet « Ascension » est né d’une envie de rendre tangible le travail de la danse verticale, par les mots.
Aujourd’hui, je souhaite être porté par le sens des choses, le sens d’une écriture artistique.
Quand on les écoute, les mots, et surtout les histoires, laissent en chacun de nous des abîmes dans lesquels nous pouvons nous lover. La résonance d’un vagabondage artistique est nourrissante pour l’esprit et pour le corps.

Cette ascension faite de mots et d’escalades chorégraphiques est la source de cette création.

Mon parti pris est de prendre le corps en situations concrètes, où le risque est entier, sans fioritures, composant pourtant sur la paroi une écriture, un dessin.
Pour arriver au sommet, il faut aussi bien de la tension que des étapes de remissions, des pauses de réflexion.
Tension, soutien, abandon, sont les mots clés de cette mise en espace, de ce conte
chorégraphié." Denis Welkenhuyzen

Ce conte sera présenté sur des plateaux de théâtre, dans des espaces intimes où les spectateurs installés sur des coussins seront proches de l’action des interprètes.
La scénographie est faite de cordes suspendues (poulies ou simplement attachées) et d’un filet accroché et lesté qui sera escaladé par les interprètes.
La lumière est simple, la plus proche du jour proposant une ambiance naturelle, concrète à ce décor.


Dossier de présentation

PDF - 505.9 ko

Presse - Première à Sallanches mai 2017

PDF - 683.6 ko
Presse - Première Ascension à Sallanches