Danse des Cariatides

En tournée

Quatuor – vision multipliée – extérieur – nuit – 45 min

 

Certaines nuits, ces êtres de pierre s’extraient lentement de l’architecture. Sous les fondations habitent d’immenses cariatides qui supportent l’architecture, consœurs souterraines, géantes au corps d’ombre. Elles sortent du sous-sol et se retrouvent pour des danses nocturnes.

Imaginons qu’un moment nous puissions voir par les yeux de ces femmes : nous verrions alors le monde basculer, les murs sauter et l’horizon faire un tour sur lui-même.

 

La Danse des Cariatides propose au spectateur une expérience d’espace.
Les façades sont supports de projection d’images de différents points de vue de l’espace de la représentation.

Le spectateur se trouve inclus dans le dispositif, il recompose par son regard un espace pris sous tous les angles. Les images prises par les danseuses en
caméra subjective sont projetées sur un mur qui devient le lieu d’une chorégraphie jouant des rapports d’échelles, des interactions entre corps d’ombre monumental et corps réel, danse et image projetée.

© Poussnick

 

Production : Manège de Mons – Belgique, Remue-Méninges/ Lieux Publics CNAREP, le PolAU-Pôle des Arts Urbains – Cie Off, Grand Théâtre de Lorient, Ville de Port-Louis, Ville d’Hennebont (Bretagne), Théâtre de Bonneuil (Val-de-Marne), ODAC 74, Château de Clermont, Associazione Culturale BASILICATA 1799/Festival Citta delle Cento Scale – Rassegna Internazionale di Danza e arti performative nei Paesaggi Urbani Potenza.
Avec l’aide à la résidence de production pour les arts de la rue de la DMDTS du Ministère de la Culture et de la Communication et l’aide du Conseil Général du Val-de-Marne.